Aphorisme : « À chacun son job »

Lundi 29 janvier, 21h13

Les dentistes perçoivent mieux que quiconque la misère dentaire de l’humanité. Nous pensons avoir des dents saines, les brosser comme il faut. Les dentistes, eux, savent à quel point nous ne prenons pas soin de nos molaires. Les orthopédistes constatent combien d’hommes et de femmes se tiennent mal. Les sportifs combien de personnes se laissent aller. Les diététiciens à quel point nous mangeons mal. Les professeurs de français relèvent toutes les fautes d’orthographe. Pour ma part, mon temps est consacré ni à l’hygiène bucale, ni au sport, ni aux règles grammaticales mais à la lecture et à la pensée. Je réalise à quel point peu de gens savent ce que signifie « penser » et « lire ». Une perception directement liée à mon activité.

Ce contenu a été publié dans Aphorismes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.