Actualités

Le cycle des Enfants sages :

  • Un crime russe : parue le 18 juin 2018 (Éditions Lamiroy)
  • Les Juges-Pénitents : parution le 30 octobre 2018
  • Les Amants de Saint-Gall : en rédaction

Traduction en cours :

  • Slava MOGUTIN, L’Amérique dans mon froc

Lecture en cours :

  • Léon TOLSTOÏ, Résurrection
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

« Le Congo mis en pièces »

dav

Collage réalisé à partir du livre Banque du Congo Belge paru en 1959 à l’occasion du cinquantenaire de l’institution.

davLa composition veut rendre frappant le message sous-tendant cet ouvrage colonialiste : la transmission d’un ordre symbolique et hiérarchique (la métropole supérieure à la colonie ; l’homme blanc supérieur à l’homme noir ; les rois supérieurs aux fonctionnaires ; les hommes supérieurs aux femmes) qui opère une occultation du Congo, d’où le titre polysémique : « Le Congo mis en pièces » signifie à la fois qu’il figure sur la monnaie (la mère congolaise traditionnelle et l’éléphant) et qu’il est exploité. Si bien que le Congo qui devrait être visible sur ce collage ne l’est précisément pas ; il est seulement représenté par deux pièces de monnaies et des fonctionnaires congolais inférieurs hiérarchiquement ou recevant de l’argent des mains des Belges.

La double représentation du roi Baudouin travaille sur le contraste entre le portrait officiel représentant un jeune homme aux allures poétiques et humanistes et le roi en tenue militaire, aux côtés de son prédécesseur, surveillant comme un patron d’entreprise le travail des Congolais.

dav dav

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Un crime russe

Un crime russe
Auteur : Maxime Lamiroy
Éditions Lamiroy
Parution : 18 juin 2018
ISBN : 978-2-87595-141-0
63 pages
8 € (frais de port offerts pour la Belgique)

Un journaliste moscovite doit retourner dans sa ville natale pour assister aux funérailles de son père. Petit à petit, les souvenirs de son enfance refont surface…

En vente sur www.lamiroy.be

Un étranger – c’est-à-dire un imbécile – vient un jour me trouver pour me proposer un manuscrit. Il me dit : « C’est une nouvelle sur la Russie ! Une nouvelle sur l’âme russe ! Une nouvelle littéraire. » Très étonné, je lui demande : « En êtes-vous sûr ? Ne faudrait-il pas faire l’une ou l’autre modification ? » L’imbécile accepte et rentre chez lui.

Une semaine après, le revoilà sur le palier avec un autre papier. « C’est un poème. Un poème sur la Russie ! Quel idiot j’ai été, Alexis Pétrovitch ! On ne peut rien dire de la Russie qui ne soit poésie. »

La leçon n’était plus à apprendre.

un crime russe - Maxime Lamiroy - HD bn

Avec Un crime russe, Maxime Lamiroy revisite la célèbre nouvelle d’Eugène Zamiatine, L’Inondation. En situant l’intrigue dans la ville natale d’Ivan Gontcharov – auteur de l’incontournable Oblomov – et en donnant au texte une forme poétique, clin d’œil à Eugène Onéguine, son récit est une fresque condensée de l’âme russe, esquissant les grands thèmes et les tabous de la littérature russe.

Publié dans un crime russe | Commentaires fermés